Sélectionner une page

L’achat d’un smartphone reconditionné ou d’occasion permet d’économiser beaucoup d’argent. Néanmoins, il y a certains éléments à prendre en compte lorsque vous comptez faire ce pas. Hexagone Mobile vous les dévoile tous ! C’est parti !

Renseignez-vous sur l’autonomie de la batterie

Les téléphones peuvent être remis à neuf, mais pas les batteries ! Les performances de celles-ci diminuent lentement avec le temps, mais même un téléphone de trois ou quatre ans elles devraient avoir une durée de vie parfaitement satisfaisante. Les vendeurs professionnels disposent d’un processus qui permet de vérifier la durée de vie de la batterie de chaque téléphone. Demandez donc dans quel état se trouve la batterie et assurez-vous qu’elle est encore bien chargée. Assurez-vous également de vérifier la politique de garantie et de retour si l’état de la batterie est différent de ce qui vous a été dit.

Décidez de la capacité de stockage dont vous avez besoin

Si vous utilisez un grand nombre d’applications différentes ou si vous stockez beaucoup de photos et de vidéos, vous voudrez un téléphone à grande capacité. Si vous n’utilisez votre téléphone que pour les appels, la navigation occasionnelle et un nombre raisonnable d’applications, 16 Go peuvent suffire. Un moyen facile de le savoir est de vérifier si votre téléphone actuel est « presque plein » ou s’il affiche des avertissements concernant sa mémoire. Si c’est le cas, vous devriez vous procurer un téléphone reconditionné avec une plus grande capacité. Sinon, vérifiez votre stockage en allant dans les paramètres.

Vérifiez quelle garantie est offerte

La plupart des détaillants de smartphones d’occasion offrent une garantie quelconque. La garantie minimale à laquelle vous devez vous attendre est de trois mois, de nombreux fournisseurs offrant six mois. De nombreux vendeurs proposent également une option d’extension de garantie qui peut valoir le coup, surtout si vous achetez un des derniers téléphones. Assurez-vous de vérifier ce que couvre la garantie. En général, elle couvre le matériel et le logiciel du téléphone, mais exclut les dommages accidentels ou les problèmes de batterie ou de logiciel causés par l’utilisateur.